MATIÈRES PREMIÈRES NATURELLES

EXCELLENTE QUALITÉ MULTICOUCHE


DES MATÉRIAUX DE CHOIX POUR UN PRODUIT FINAL UNIQUE

Les lits de pied BIRKENSTOCK d'origine sont faits avec des matières premières naturelles de qualité supérieure issues de sources durables qui sont assemblées au cours d'un processus complexe : granulés de liège naturel, lait de latex naturel, jute et cuir velours de qualité supérieure pour le dessus. Grâce à un traitement non agressif, ces matières premières renouvelables conservent leurs bonnes propriétés naturelles.

GRANULÉS DE LIÈGE NATUREL : MATIÈRE FLEXIBLE AMORTISSANTE À BASE D’UN MATÉRIAU NATUREL ET RECYCLABLE

Du point de vue du volume, le composant le plus important pour les lits de pied BIRKENSTOCK d'origine sont les granulés de liège naturel. Cette substance farineuse provient des grilles de découpe utilisées pour la production des bouchons de liège destinés aux bouteilles de vin. Ces grilles sont moulues plusieurs fois puis passées au tamis. Pour sa production, BIRKENSTOCK n’utilise que du liège naturel pur et haut de gamme d’excellente qualité. Les bonnes propriétés naturelles de ce précieux produit naturel doivent rester intactes.

Le liège est une matière première renouvelable. Il se compose de cellules mortes gonflées d’air dont les parois sont très fines. Ce produit naturel isotherme isole du bruit et dispose de propriétés hydrofuges. La couche de liège qui compose l’écorce se renouvelle et elle peut à nouveau être extraite sans que l’arbre n’en pâtisse.

Le liège est extrait de l’écorce du chêne-liège. Pour ce faire, au moins cinq centimètres d’épaisseur sont extraits de l’écorce du chêne-liège ; une tâche qui ne peut être réalisée que tous les sept à neuf ans selon les conditions climatiques. Au cours de sa vie, un arbre peut fournir 100 à 200 kilogrammes de liège. Pour obtenir un liège parfaitement hygiénique, on fait longuement cuire l’écorce pelée dans une cuve d’eau. Il est ensuite coupé en lamelles que l'on coupe pour leur donner la forme de bouchons de bouteilles.

Les réserves naturelles de chêne-liège n’existent que dans l’ouest du bassin méditerranéen. La majeure partie du liège traité par BIRKENSTOCK vient du sud du Portugal. Le pays qui borde la côte occidentale de la péninsule ibérique est le plus grand exportateur de liège brut au monde. Naturelles ou plantées, les réserves de chênes-liège du Portugal couvrent une surface totale d’env. 750 000 hectares, ce qui correspond à peu près à huit pour cent de la superficie du pays.

En raison de ses propriétés extraordinaires (grande élasticité, excellent amorti et bonne isolation contre la chaleur, le froid et l’humidité), le liège est un matériau de travail fort apprécié à l'unanimité. Toutes ces propriétés sont d'une pertinence sans pareille pour les lits de pied BIRKENSTOCK.

LAIT DE LATEX NATUREL : DU CAOUTCHOUC LIQUIDE AUX PROPRIÉTÉS LIANTES EXTRAORDINAIRES

Dans la fabrication des semelles, le lait de latex naturel sert de liant naturel. Pour ce faire, le liquide que l'on appelle aussi lait de caoutchouc en raison de sa couleur et de sa consistance est ajouté à un mélange de granulés de liège naturel mou et grossier. Cette masse qui ressemble à une pâte est cuite quelques minutes à environ 100 °C avec deux couches de jute et le cuir qui va servir de revêtement. La substance se durcit par vulcanisation. Les bonne propriétés des matières premières naturelles restent toutefois intactes.

Comme le liège, le latex naturel est une matière première renouvelable. Le latex naturel est extrait de la sève (« résine ») des caoutchoutiers. L’évacuation du liquide laiteux est un mécanisme de protection naturel de la plante contre les bactéries et la moisissure. Les arbres à caoutchouc poussent dans les régions tropicales. Lors de la récolte, l’écorce du caoutchoutier est entaillée. Le lait de latex qui en sort est récupéré dans de petits seaux. La première récolte est possible au bout de six ans. Ensuite, un arbre à caoutchouc fournit quotidiennement jusqu’à 80 grammes de lait de latex pendant 25 ans.

Le bilan énergétique de cette précieuse matière première naturelle est bien plus favorable que celui du latex synthétique que l’on extrait du pétrole brut, et il est exempt de matières toxiques telles que solvants ou CFC. Par ailleurs, le latex naturel dispose de très bonnes propriétés naturelles, une grande élasticité ponctuelle et un haut niveau de thermoactivité par exemple.

JUTE : STABILISATEUR NATUREL EN FIBRES TEXTILES RENOUVELABLES

Utilisé sur les semelles BIRKENSTOCK d’origine, le jute assure une stabilisation supplémentaire du cœur en liège/latex. De plus, cette fibre végétale améliore les propriétés de régulation de l’humidité des semelles. Le jute est lui aussi une matière première renouvelable.

De préférence, on cultive la plante âgée d'un an dans les régions tropicales qui sont toujours humides. Les arbustes de 15 à 20 centimètres de haut sont récoltés au bout de quatre mois. Avant que les fibres ne puissent être tissées, la fibre textile végétale doit d'abord être torréfiée, pelée, peignée et nettoyée. Ensuite, la fibre naturelle est assouplie. Pour la fabrication des semelles, on utilise deux couches de fibres de jute tissées afin de stabiliser la face supérieure et la face inférieure.

CUIR VELOURS : SEMELLE DE PROPRETÉ VELOUTÉE AUX PROPRIÉTÉS THERMOACTIVES

La couche supérieure de la semelle BIRKENSTOCK d'origine qui fait face au pied est faite de cuir velours souple. La semelle de propreté hypoallergénique et flexible épouse le pied en délicatesse et s'adapte à ses contours. La surface à pores ouverts, donc particulièrement thermoactive, contribue à un climat agréable même en cas d’activité physique intense. La régulation de l'humidité est secondée par la couche de jute sous-jacente.

Le cuir velours est un terme recouvrant tous les types de cuir que l’on a poncés sur l’envers. Le cuir velours, qu'on appelle couramment cuir velours présente une surface râpeuse, fibreuse et douce, d’où sa flexibilité. Ses pores étant très ouverts, il permet une très bonne évacuation de la transpiration.